BIO

                                    Autoportrait  2019

 

BIO de May EDDA as Claire Augé

 

  Une enfance passée en limousin au milieu des pommes et des moutons, en pleine campagne.
  Pierre Tchernia tous les dimanches matin, via "la Séquence des spectateurs", éveille en elle sa première vocation...raconter des         histoires...une merveille...Le cinéma sera sa première attirance et vocation...
  Mais la musique aussi la berce...et c' est en écoutant Léo Ferret, Serge Gainsbourg, Serge Reggiani, Alain Bashung, que se forge son style...des mots pour le dire...et surtout des mots avec lesquels on peut jouer...créer ...des nuances subtiles.
  Dans les années 80 ... grâce à Marc Toesca et Jacky, elle découvre le top du rock et surtout se laisse bercer dans une folie douce généreuse des années Recré...
  Par moments, elle se demande 
si Cabu ne lui aurait pas soufflé son coup de crayon au travers de l'écran...
  Pour elle, installée au fin fond de la France profonde, la télé aura été salvatrice...
  Elle lit aussi beaucoup. 
Arthur Rimbaud ainsi que Verlaine la touchent profondément.
  Bac littéraire en poche, elle s'installe à Paris...enfin... Cité universitaire à Antony pour aller en faculté à Saint Denis Paris 8...histoire de l'Art option cinéma... L‘option n'est pas suffisante pour elle... Elle partage son temps entre la faculté, les trajets en RER, son boulot de caissière pour se payer une école de cinema...qu’elle commencera dès la rentrée suivante...et le 
Passage du Nord Ouest, haut lieu des découvertes musicales et programmation de cinéma atypique...en tant que stagiaire cinéma...au début...
   Puis, elle travaille sur de 
gros films français et américains. (Un air de famille, ceux qui m aiment prendront le train, Ocean 12, Da Vinci Code, Midnight in Paris...pour ne citer que les plus connus...)
  Après une 
première partie de vie dans le cinéma, elle décide d’ utiliser sa voix particulière...pour chanter.

  Dans un premier temps pour libérer sa timidité elle se forme comme comédienne au studio Pygmalion avec Pascal Emmanuel Luneau puis elle participe activement aux ateliers de Jack Waltzer, à Paris et New York, qui la conforte dans ses choix et lui révèle ses particularités. 
 Elle se forme à la Manufacture de la chanson et à l’ école de musique Atla à Paris.
  Au 
Centre Barbara FGO, elle fait partie des premiers groupes a bénéficier de l'accompagnement artistique proposé par la Ville de Paris.


  Là, elle trouve 
son style chanson française ...pop...décalée...et peaufine ses textes...
  De "Claire Augé et les docteurs au coeur vert " elle devient May EDDA.


  Elle sort son premier Album 
Je ne t’aime plus en décembre 2015, mais, au même moment, un evenemnt très grave lui arrive..
  La promo de cet album reste un peu en suspens...
  Ses musiciens, 
Paul Péchenart et Donatien Roustan, la soutiennent.  Malgrès tout, elle travaille d'arrache-pied sur son deuxième album 10 Vagues....si jamais c était le dernier....
  Le sort s’acharne encore sur elle, de nouveaux soucis la terrasse...
  Enregistrer l'album 10 Vagues devient une nécessité vitale...
  Au même moment, France Gall décède d'une maladie longue durée et elle décide en hommage et en résistance de faire une pochette pour 
10 VAGUES en mode : Résiste...
  Ce deuxième album sort sur les plateformes musicales numériques 
en janvier 2018, mais physiquement elle est dans l incapacité de faire de la scène... 

  Toujours éprise de tourments artistiques, le troisième album Donne moi ta pomme se trame toujours dans un soucis de jouer avec les mots...Soutenue par ses fidèles musiciens, AUDIENS et  le CENTRE HARMONIQUES elle trouve sa voix et sa confiance..


  Elle sort cet album DONNE MOI TA POMME en période de récoltes de pommes le 25 octobre 2019, remplie de joie et d humour à qui veut l'entendre ? ...

 

  Certaines Radios disent de cet album : On aime beaucoup : c'est joliment chanté, frais et une voix qui donne du peps...quel beau compliment pour elle qui soutien la ligue contre le cancer, en ce mois d octobre rose....

 photo extraite du clip Je ne t aime plus.  2015                                                                                                                                                                           photo Sarah Robine.  2017